17/04/2012

La sécurité en Belgique

 

16 avril 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE

Charles Michel insiste : il manque 3000 places, les prisons promises doivent être construites !

Ces 10 dernières années, la population pénitentiaire a augmenté de 21% passant de 8 668 à 10 501 détenus. Dans le même temps la capacité a progressé de 18% passant de 7 462 à 8 829 places. La surpopulation mesurée tous les ans au 1er mars, est passée, durant la même période de 16,4 à 18,9 %.

Les prévisions pour 2011 étaient de 11.111 détenus pour une capacité de 9 575 places. Les prévisions pour 2012 sont de 11 646 détenus pour 9 575 places.

Les chiffres le démontrent, il faut de toute urgence répondre à la crise carcérale comme l’affirme Charles Michel, Président du MR : «

Afin de garantir la crédibilité de l’ensemble de la chaîne pénale, il importe de veiller à ce que les peines prononcées par les juridictions soient exécutées. À l’heure actuelle, la surpopulation carcérale nuit à cette crédibilité ».

Dans cet esprit, le MR rappelle ses propositions :

 La nécessité de

construire de nouvelles prisons, d’étendre et de rénover les établissements existants. « Il faut viser la création d’au moins 3.000 places. Plus de 250 cellules doivent être créées en 2012, plus de 400 en 2013 et plus de 1.000 en 2014. Il s’agira de poursuivre l’effort au – delà de 2014 par la construction d’une nouvelle prison sur le territoire de la Région de Bruxelles – Capitale », précise le Sénateur Alain Courtois, Président de la Commission Justice au Sénat. La ministre de la Justice peut compter sur le soutien du Mouvement Réformateur pour rencontrer les besoins budgétaires qui découlent de ces objectifs précis.

 À l’heure actuelle, environ 40% des détenus sont de nationalité étrangère. L’accord gouvernemental prévoit explicitement la conclusion et la mise en oeuvre d’accords bilatéraux pour que

les étrangers exécutent leur peine dans leur pays d’origine. Il s’agit de concrétiser dans les meilleurs délais cet engagement.

 Plus d’un millier d’internés séjournent dans les établissements pénitentiaires. Il importe de

placer au plus vite les internés, détenus à tort dans nos prisons, dans des établissements appropriés.

 

 Le Mouvement Réformateur propose depuis des années d’instaurer la surveillance électronique en tant que peine autonome pour certains faits

 

. Le bracelet électronique pourrait aussi être utilisé L’on pourrait également utiliser la surveillance électronique dans le cadre de la détention préventive. Il est à rappeler que les détenus préventifs représentent plus du tiers de la population carcérale.

 Le Mouvement Réformateur estime également que

l’amélioration de la sécurité et des conditions de travail des agents pénitentiaires doivent constituer une priorité. Nous accueillons favorablement la proposition d’installer des portiques de sécurité formulée ce week-end par la Ministre de la Justice. Cette proposition va dans le bon sens. Mais d’autres mesures doivent être prises telles que l’insertion dans notre Code pénal de circonstances aggravantes pour les infractions violentes (comme la prise d’otage) commises par des détenus dans le cadre d’une évasion.

Plus d’infos ? Fred CAUDERLIER : 0476/334.184

www.mr.be Mouvement Réformateur 84-86 avenue de la Toison d’Or – 1060 Bruxelles

16:55 Écrit par Jeannine Sarels dans Actualité, politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sécurité, prisons |  Facebook |

Commentaires

Ce sujet est très important, il faut s'investir... Merci d'avoir partagé, Marie :)

Écrit par : caf accueil | 18/04/2012

Les commentaires sont fermés.