17/12/2010

COMUNAUTE FRANCAISE / cocom COCOF en difficulté

  • Polémique à Bruxelles sur l'aide reçue pour la Cocof
  • 17.12.10 - 13:59

    La Commission communautaire française de Bruxelles, avec un mécanisme de dotation défavorable et l'impossibilité de lever l'impôt, manque d'argent. Elle bénéficiera encore en 2011, comme en 2010 de 12,5 millions d'euros venant de la Communauté française, mais elle n'est pas la seule à être aidée.

    En parallèle, la Région wallonne a hérité en 2010 d'une somme de 40,3 millions d'euros suivie à l'ajustement budgétaire de 57,7 millions pour limiter sa dette, ont relevé vendredi plusieurs députés lors du débat budgétaire au parlement francophone bruxellois.

    Dans l'opposition MR, Françoise Schepmans a critiqué la majorité de type olivier (PS-cdh-Ecolo), en place dans toutes les entités francophones pour avoir fait preuve "d'une solidarité à géométrie variable". "Monsieur le ministre-président (ndlr Christos Doulkeridis), vous aviez parlé de la CoCof comme étant le moteur des synergies francophones et intra-francophone. Je me demande si vous n'auriez pas du parler du dindon cocofien au milieu de l'oliveraie", a-t-elle dit.

    Avec moins de virulence, plusieurs députés de la majorité ont eux aussi recadré la portée de cet effort de 12,5 millions en provenance de la Communauté française comme l'avait fait Julie de Grote (cdH) au parlement de la Communauté française.

    "Il est parfois agaçant de se sentir dans la peau du quémandeur alors que d'autres en profitent également", a ainsi dit Joël Riguelle (cdH). Pour Anne Herscovici (Ecolo), il ne serait pas indécent de demander à la Communauté de consentir à l'égard de la Cocof des efforts équivalents à ceux faits pour réduire la dette de la Région wallonne.

    Belga

    Crédit photo

    Les commentaires sont fermés.