04/12/2010

CONSULTATION POLULAIRE MR élargissement de Bruxelles

 

Elargir Bruxelles : le MR demande une consultation populaire

   

Comme révélé sur le site de La Libre, le MR a déposé une proposition de loi pour organiser une consultation populaire sur l'élargissement de Bruxelles, « partout où le besoin s'en exprime par une pétition » en périphérie. Relisez le chat avec Damien Thiéry

Elargir Bruxelles : le MR demande une consultation populaire

© Belga

« Les auteurs de la présente proposition de loi spéciale, partant du principe que le territoire actuel de la Région de Bruxelles-Capitale limité aux 19 communes de l'arrondissement administratif ne reflète pas la volonté de la majorité de la population des communes concernées, ni l'intérêt économique de la Région, proposent de soumettre la question de la détermination des limites territoriales des Régions à une consultation populaire. », dit en résumé le texte déposé le 26 octobre, soit mardi dernier, à la Chambre. « La présente proposition de loi spéciale a pour objet que soient comblées les lacunes recensées dans la méthode suivie jusqu'ici pour déterminer les limites territoriales des entités fédérées au sein de la Belgique. », précise le texte.

La proposition ne se limiterait pas aux 6 communes à facilités, mais « partout où le besoin s'en exprime par une pétition signée par 15 % des électeurs. » Dans le Brabant wallon et le Brabant flamand, donc. Elle a été co-signée par Olivier Maingain (FDF), François-Xavier de Donnea (MR) et Damien Thiéry (FDF), invité de notre chat de midi, où il affirmait d'ailleurs que « L'élargissement de Bruxelles vers la Wallonie, soit l'axe Wallonie-Bruxelles n'est certainement pas un tabou. Cet axe de travail et économique est à l'étude depuis bien longtemps, il permet de prévoir l'éventualité où la Flandre voudrait prétendre à son indépendance. Il est envisageable en un premier temps, administrativement… Regardez le fonctionnement de la Communauté française, et à termes, avec le concours de l'Europe, territorialement. Donc clairement oui, c'est une possibilité. »

Cette proposition intervient alors que la N-VA a renoncé hier, en signe d'apaisement, à demander

11:40 Écrit par Jeannine Sarels | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je serais 100% pour ... mais quand las francophones vont clore le bec de ces arrogants flamands ... agis .. il faut agir ;;
Aux armes citoyens ... formons nos bataillons ...

Écrit par : La Parole | 05/12/2010

Les commentaires sont fermés.